Carte de bus, de cantine… un p’tit truc.

Quand Asphodèle a égaré sa carte de bus un mois avant la fin des cours quand elle était en 6ème, j’ai eu un flash (les situations d’urgence sont toujours propices à décupler l’imagination)

Désormais, en début d’année, je fais toujours une photocopie couleur de bonne qualité des diverses cartes qu’il vaut mieux ne pas perdre. Je les plastifie si besoin (une plastifieuse devrait être rendue obligatoire dans toutes les familles). je mets ensuite les originaux dans un coffre à double paroi avec accès hautement sécurisé. En cas de perte de la copie, on peut aisément refaire une carte.

Cette méthode a ses inconvénients: elle ne marche que pour des papiers qu’on présente rapidement (ici la carte de bus). Mais bien sûr, la carte de cantine avec puce, il va falloir trouver une autre idée pour ne pas la perdre…

 

On peut aussi tenter de réfléchir à la meilleure place pour ces cartes. Par exemple, dans le sac pour la carte de bus, puisqu’on est censé avoir son sac avec soi. Dans le blouson pour la carte de cantine, si on n’a pas son sac au moment d’aller manger…. L’enfant qui instaure ensuite son propre rituel de stockage a des chances de ne jamais perdre ou oublier sa carte. Quand mon fils a remis sa carte non pas dans son sac, mais dans sa veste qu’il a ensuite oubliée une semaine dans la voiture, il a passé plus de temps à chercher la carte que s’il avait pris deux secondes supplémentaires pour la glisser au bon endroit dès le départ! Depuis, il la range dans la petite pochette de son sac et il n’y a plus d’oubli pour le moment….

Il y a aussi une solution toute simple qui consiste à lier la carte avec le blouson ou le sac sans pouvoir la détacher, grâce à un porte-clé rétractable. Je n’ai pas moi-même testé, mais j’ai vu que d’autres familles en sont très satisfaites.

Deux modèles qui ont l’air solide d’après les commentaires:

Clip ceinture yoyo Avec crochet Bleu foncé

Clip yoyo avec crochet Bleu foncé

Enfin, je dois bien avouer que, pour les deux grands, plus jamais une carte n’a été perdue à partir du jour où on les a autorisés à emmener leur ipod au collège. Les cartes sont glissées dans la pochette de l’ipod.

Bizarrement, l’ipod, lui, ne reste jamais sur un coin de table à l’heure du départ… Allez comprendre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*