Le jour où j’ai arrêté de faire faire du ménage à mes enfants.

Quand ils étaient petits, c’était plutôt simple: un spray vinaigré, une lingette en microfibre et hop! Tout brillait!

Mais l’objectif était bien moins ambitieux: juste avoir la paix cinq minutes.

 

Ensuite, j’ai espéré qu’ils aident un peu plus efficacement. J’ai fait des tableaux de tâches, j’ai établi un système de récompenses, je me suis cassée la tête sur un roulement, je leur ai fait choisir les trucs qu’ils préféraient faire…

Et au final le temps passé à gérer le système était plus important que le temps économisé à faire les tâches dont ils me délestaient.

Alors j’ai arrêté.

Et j’ai réfléchi à des objectifs concrets que je devais me fixer:

  1. rendre mes enfants autonomes.
  2. rendre la maison à peu près correcte.

Maintenant, à la maison, ça se passe ainsi:

  1. Rendre mes enfants autonomes:

-Les enfants font leur lessive. Ils mettent leur caisse de linge (3 enfants, 3 caisses de linge de différentes couleurs) en machine (euh…. on ne fait pas de tri chez nous), n’oublient jamais pas leur serviette de bain, dosent la lessive et lancent le programme.

caisse linge enfant    serviettes lessive

A la fin, ils trient et mettent dans le sèche-linge ce qui ne craint pas grand chose (sous-vêtements, jeans, serviette) et ils vont étendre le reste du linge sur une tour (une grille par enfant) qui se trouve dans le couloir près des chambres.

séchoir linge autonomie enfant

Certes, il faut les reprendre souvent: (Asphodèle! la lessive est finie! Parci! viens sortir ton linge du sèche-linge! Zébulon, étends mieux tes T-shirts!) mais dans l’ensemble ça roule. Et puis chacun prend la responsabilité de faire sa lessive avant que les armoires soient vides…. ou assume sa procrastination!

chaussettes dépareillées

-Les enfants rangent leur chambre, et passent l’aspi une fois par semaine. A chaque vacance, je fais le grand ménage mais dans une chambre déjà à peu près rangée. Ils m’aident avant (tri, lavage des vitres…)

-Pour les draps de lit: Une fois par semaine (ou moins) ils défont leur lit et montent leurs draps le matin, je fais la lessive puis redescends les draps. Asphodèle refait son lit seule, on aide un peu les gars (quelle prise de tête, cette housse de couette!)

-Les enfants font parfois à manger: des pâtes ou du riz, un steack, une salade composée, un oeuf sur le plat, quand la situation s’y prête et qu’ils doivent rester seuls. Disons qu’ils sauraient survivre et ne mourront pas de faim le jour où auront leur chambre d’étudiant appart.

J’utilise très souvent notre grand tableau blanc où sont notés les trucs à faire. ils mettent leur initiale quand c’est fait.

Tableau blanc tâches enfants

2 Rendre la maison à peu près correcte:

Alors déjà, depuis qu’ils sont tout petits, on ne dit pas « aider Maman » mais « aider la maison ». Psychologiquement, ça aide!

Nous n’avons pas de planning « mettre la table », « débarrasser », ranger le lave-vaisselle… Chacun débarrasse son couvert. Zébulon qui a un peu la maladie du premier est toujours là à la seconde où je les appelle pour manger. Alors, souvent, on met la table tous les deux…

Si j’ai besoin d’aide pour préparer le repas, j’appelle Aspho qui aime bien tambouiller. Parci est souvent inefficace: il met sa tasse sale dans le lave-vaisselle propre, il a toujours un truc à raconter, de préférence bien au milieu de la cuisine même en cas de rush…. alors je n’hésite pas à le solliciter plutôt pour un travail bien spécifique: « Casse-moi quatre oeufs! » « Remplis le lave-vaisselle! »….

Et quand la maison est trop cra cra, chacun met la main à la pâte.

 

Mes p’tits trucs:

« se mettre sous mes ordres »: on programme 20 ou 30 minutes à la minuterie du four et chacun attend les ordres et les réalise le plus rapidement possible: descendre la poubelle, ranger l’entrée, laver l’évier, passer l’aspi dans la cuisine…

Quand ils étaient plus petits: « 1 minute avec Maman »: Chaque enfant fait le tour de la maison avec moi et range ce qu’il y a à ranger: le manteau qui traîne, le livre à redescendre, la boîte de goûter à vider. Rapide et efficace.

Faire avec eux: Vider le lave-vaisselle ou mettre la table c’est plus facile à deux. Alors quand je leur demande de l’aide, on fait à deux en fait…. ou alors ils font tous les trois (un compartiment du lave-vaisselle chacun par exemple)

Les tickets temps: On a essayé de donner une pièce pour un travail un peu particulier: laver la voiture, tondre la pelouse. Mais c’est assez peu motivant de gagner un seul euro pour un travail et je ne me vois pas donner 5 euros pour avoir nettoyé les vitres. C’est Parci qui a eu l’idée de mettre en place des tickets temps: 30 minutes de travail pour la maison (ménage, jardin….) donne droit au graal: un ticket temps de 30 minutes (ou alors pour 15 minutes de travail: un demi-ticket temps) à utiliser en plus du temps imparti sur l’ordi ou la PS4.

ticket temps ordi(Design exclusif: Parcimoine)

 (Modèle à télécharger ici: tickets temps jeux video)

 

Comme quoi, il y a plus fort que l’argent:

argent écran     Les écrans!

 

11 Des réflexions sur “Le jour où j’ai arrêté de faire faire du ménage à mes enfants.

  1. Excellent! Le coup du ticket temps je trouve que c’est une idée de génie! J’adhère totalement à l’idée de les préparer à leur vie future, chez nous on a à peu près les même règles mais tu m’as donné de nouvelles idées merci 😉

  2. Mon grand est exactement comme ton Parci ! Les couverts sales mis dans le lave vaisselle propre, c’est souvent arrivé ( quand on avait encore un lave vaisselle – snifff ).
    Pas bête l’idées des tickets temps!

    Bonne Année!!!!!

  3. Salut la famille power,

    Meilleurs voeux pour 2016.
    J’adore cet article ! Génial ! Je vais essayer de faire de même… Vive les enfants autonomes 😉 en se prenant moins la tête ;-).
    A bientôt

  4. chez nous , c’est kif kif . On vit à 5 dans la maison , donc on doit faire à 5 .
    J’ai arrêté aussi les tableaux ! de temps en temps , je vais piocher un commis de cuisine ou de lessive . ou quand j’entends « on mange quoi? » … « je sais pas , ce que tu vas trouver dans le frigo ! » (rhoo la mère de la honte !)
    Dans la catégorie mère de la honte : laisser 2 choix qui n’arrangent que toi ! ;D
    On essaye de ne pas demander aux trois en même temps : ils se cherchent et passent plus de temps à se chipouiller qu’à étendre la lessive ! donc bilan mitigé pour le gain de temps (régler les chipouilleries prend plus de temps qu’étendre une lessive avec papa )
    L’idée des tickets temps me plait bien .
    Comprendre qu’on vit dans un groupe et que ça implique des participations et rendre nos enfants autonomes : pfiouu quel boulot ! mais quel plaisir d’entendre un des 3 dire (presque ) spontanément « qu’est ce qu’il faut faire ? »
    on sème des graines !

  5. Nos 2 minus sont encore petites pour aider aux taches ménagères mais s’occupe de ranger les jouers (c’est déjà pas mal) par contre la grande de 6 ans aide bien parce que je lui demande mais pas encore spontané (ça viendra j’epère) Le ticket temps c’est un super idée je la garde pour plus tard par contre ta réflexion est juste, j’en reviens pas que c’est plus efficace que l’argent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*