Repas toujours coupables.

Comme toute mère parfaite qui se respecte (rires) j’ai longtemps culpabilisé à cause des repas. C’était toujours comme ci, et pas assez comme ça… Toujours trop ci et pas assez ça….

Toujours à en faire beaucoup au risque que ça tourne au fiasco, ou pas assez et…. culpabiliser…

Je me rappelle une fois en vacances. Les enfants étaient infernaux petits, et Zébulon qui avait découvert le plaisir du quat’pat’ ne se déplaçait plus que de cette façon, et SURTOUT PAS DANS NOS BRAS. Il poussait des hurlements dès qu’on le portait.

Problème: la maison qu’on avait louée avait un perron couvert d’une sorte de terre noire, comme de la tourbe mélangée à des cendres de barbecue. L’horreur absolue. Zébulon  faisait 1000 allers-retours maison/jardin par jour. Il avait une tenue exprès pour ça d’ailleurs: des vêtements qu’on lui enfilait de force juste pour traîner, et lui se débattait comme un diable, ne comprenant pas pourquoi on le changeait pour aller dans le jardin.

Ajouté à cela, un réveil à 5h du mat tous les jours… les levers de soleil sur la mer, on les connait par coeur, Zébulon dans l’écharpe et Parci et Aspho, trottinant derrière.

’

’

Bref! Bref! je m’égare. Je parlais des repas donc…. Je voulais dire que, malgré des conditions de vie quotidienne « difficiles », je me suis escrimée un midi à faire un repas « compliqué »: je suis allée acheter du poisson frais et des haricots au marché, et j’ai cuisiné deux heures, avec dans les pattes un Zébulon qui me mettait sur le carrelage plein de terre noire, comme de la tourbe mélangée à des cendres de barbecue. L’horreur absolue.

Quand le bon p’tit plat (poisson trop cuit, haricots verts) est arrivé sur la table. Ben, évidemment, il est resté dans les assiettes. Ils n’ont rien mangé, et moi je regardais la plaque de cuisson graisseuse et l’évier rempli de casseroles.

Le reste de l’année, le midi, j’étais seule avec les monstres, alors on faisait simple: c’était une viande (vive le steack haché), un légume et un féculent, et pas de boeuf bourguignon. Et le soir, c’était une telle course effrénée pour qu’ils soient douchés, coiffés, habillés pour la nuit avant 20h, qu’au repas, on préparait beaucoup de crudités à manger avec les doigts et pas de boeuf bourguignon.

’

’

Au fil des ans, je suis donc passée par différents états psychologiques concernant les repas avec toujours beaucoup de culpabilité: deux sur trois ne mangent pas de fromage, c’est ma faute, aucun n’aime la mayo ou la vinaigrette, c’est ma faute, on ne fait jamais de boeuf bourguignon, c’est ma faute.

Depuis j’ai arrêté! Pour quelle raison manger du boeuf bourguignon serait un signe de perfection? Pourquoi le fromage à chaque repas serait-il une preuve de santé? De quelle façon manger de la sauce vinaigrette serait-il révélateur de notre don pour la cuisine?

J’ai changé ma façon d’appréhender les repas… et nous n’aurons pas de cholestérol à 50 ans.

Le midi, c’est cantine. Ouf.

Le soir, nous essayons de manger des légumes, jamais en salade mais cuits l’hiver, sous forme de poêlée, de la fondue de poireau à foison, de la soupe en quantité,  et l’été, on adore les assiettes pleines de crudités à piocher avec les doigts (et sans sauce: mes enfants sont restés anti-sauce). Souvent, c’est légumes/tartines. Parfois croque-Monsieur, pizza maison, oeufs coque….. Et des pâtes. Beaucoup de pâtes, mais toujours avec des légumes! (les pâtes aux légumes sont devenues notre plat préféré)

Des choses simples et rapides. (en plus, on expédie assez les repas, personne n’aime rester à table, et surtout pas moi!)

On mange beaucoup d’oranges en hiver et beaucoup de fraises au printemps.

Quand je fais du boeuf bourguignon ou de la blanquette, c’est une fois l’an et pour faire plaisir à Parci qui adore ça. Mais plus parce que ça me semble une preuve de perfection culinaire. Et le jour où on se paie un resto, on mange par plaisir tout ce qu’on veut!

Boeuf bourguignon

Hier, j’ai découvert un principe de repas qui m’a beaucoup plu:

Bol-repas

ça, ça me parle!!

Et vous, les repas à la maison, c’est comment?