Elle nous tombe dessus un beau matin…

Un soir plutôt quand on s’y attend le moins. Elle ne touche pas tous les membres de la famille de la même façon, ni en même temps. Elle a beaucoup atteint Asphodèle. Pas du tout Powerdad. Une fois qu’elle est là, elle colle, elle englue et on sait déjà qu’elle ne se décollera pas avant plusieurs années.

Elle rend les journées plus douces pour certains (ceux qui en sont clairement atteints) et plus dures pour les autres (ceux qui n’en souffrent pas.)

Elle se manifeste de différentes façons:

Elle se cache sournoisement dans le tas de linge…

IMG_4541

Elle s’affiche sans honte sur le bureau

IMG_4540

Elle inhibe tellement toute volonté que la personne atteinte est forcée de regarder un film sous une couverture en pleine après-midi.

IMG_4543

J’ai nommé……………..La……………….

flemme

 

Ce matin, j’étais à un rendez-vous (et pas question d’avoir la flemme!) avec Zébulon. Parcimoine et Asphodèle étaient donc seuls. Parcimoine se réveille en sursaut sous les hurlements d’un des détecteurs de fumée. Mais pas d’incendie à l’horizon…. Il appelle son père en disant que l’alarme est en route et qu’il est seul.

Ce midi, en apprenant sa mésaventure, je demande à Asphodèle: « Mais pourquoi Parci a dit qu’il était seul? tu étais sortie? »

Asphodèle d’un ton moqueur: « Mais non! J’étais dans la salle de jeux, mais il a eu la flemme de me chercher! »

Je réfléchis un instant…. « Et toi? l’alarme incendie sonne, et tu as la flemme de te lever pour aller voir s’il y a le feu? »

Elle a répondu: « Exactement! »

Juré, craché, mon prochain achat sera pour elle, même si elle est trop grande! Un album que j’ai adoré, drôle et magnifiquement écrit et illustré par Mayana Itoïz :


Madame la Flemme